Regulatory News:

MedinCell (Paris:MEDCL) a reçu un paiement supplémentaire de 4 millions US$ de la Fondation Bill et Melinda Gates

Ce versement est destiné à financer les prochaines étapes du programme mdc-WWM de MedinCell en vue de lancer le premier essai clinique fin 2023

Il fait suite aux 11,8 millions US$ déjà reçus dans le cadre des deux subventions successives de la Fondation Bill & Melinda Gates, d’un montant total maximum de 22,5 millions US$, pour financer le développement du programme jusqu'à la fin de la phase 1

La Fondation Gates bénéficie d’une licence non exclusive sur le produit dans le but d’en garantir un large accès dans certains pays à revenus faible et intermédiaire, tandis que MedinCell en détient les droits de commercialisation dans le monde entier

Basé sur la technologie BEPO® de MedinCell, mdc-WWM pourrait être le premier produit contraceptif à combiner les caractéristiques essentielles ce qui en ferait le meilleur de sa catégorie au niveau mondial : progestatif, 6 mois d’action, injection sous-cutanée, dépôt entièrement biorésorbable, accessibilité du traitement.

Le paiement de US$ 4 millions est destiné à financer les prochaines activités techniques et réglementaires. Il est issu des deux subventions successives pouvant atteindre un montant total de 22,5 millions US$, accordées par la Fondation Bill & Melinda Gates à MedinCell pour financer la formulation, les activités précliniques et une étude clinique de phase 1 de mdc-WWM. (cf. communiqué de presse du 28 novembre 2019)

Helen Martin, Directrice des partenariats chez MedinCell, a déclaré : « Chaque année, environ 111 millions de femmes tombent enceintes sans le vouloir, entraînant 35 millions d'avortements à risque et 299 000 décès dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, selon l’Institut Guttmache. Avec le soutien de la Fondation Bill et Melinda Gates, notre mission est de faciliter l'accès à une solution contraceptive abordable et durable pour les femmes du monde entier. Les résultats favorables des études précliniques ont confirmé le potentiel du produit expérimental. Nous préparons maintenant le lancement de la première étude clinique, qui sera réalisée aux États-Unis. »

Contrairement aux contraceptifs réversibles à action prolongée (implants et dispositifs intra-utérins), aucune intervention chirurgicale ou spécialisée ne sera nécessaire avec le produit de MedinCell. Après une simple injection sous-cutanée, un dépôt se forme agissant comme une pompe virtuelle pendant 6 mois jusqu’à disparaître complètement. Des études ont montré que le risque d'échec de la contraception chez les femmes recevant un contraceptif oral ou d'autres méthodes est 17 à 20 fois plus élevé qu'avec un contraceptif réversible à action prolongée, principalement en raison du manque d'observance.

Christophe Douat, PDG de MedinCell, a déclaré : « Nous nous engageons à améliorer la santé des populations des pays développés et des pays à revenu faible ou intermédiaire grâce à des options thérapeutiques innovantes et abordables. Ce programme, initié à l'origine par MedinCell et désormais soutenu par la Fondation Gates, illustre le fait que nous pouvons combiner des objectifs commerciaux et non lucratifs dès les premiers stades de développement avec le bon partenariat. »

MedinCell détient tous les droits de commercialisation du produit dans le monde entier, y compris aux États-Unis où le marché des contraceptifs s’élevait à 4,9 milliards US$ en 2021. Les contraceptifs réversibles à action prolongée représentaient à eux seuls 26% de ce marché, soit plus de 1,3 milliard US$. Compte tenu de ses caractéristiques « best-in-class », le produit mdc-WWM pourrait capter une part importante de ce marché et même l'élargir, facilitant l'adoption de ce type de contraception.

Conformément à la stratégie d'accès mondial des deux partenaires, et afin de garantir un impact significatif sur la vie des femmes, l'objectif est de rendre le produit largement disponible. Des prix accessibles dans les pays émergents permettront d'éliminer l'obstacle du coût, d'accroître la disponibilité et l'accès volontaire au produit. La forte demande d'options contraceptives à action prolongée illustre le potentiel de croissance du marché et d'amélioration mesurable de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants. La Fondation Gates dispose par ailleurs d'une licence non exclusive pour une distribution non commerciale destinée principalement aux pays à revenu faible et intermédiaire.

Le paiement de 4 millions US$ reçu de la Fondation Bill & Melinda Gates était déjà inclus dans les prévisions financières de la société anticipant une visibilité de la trésorerie jusqu'à la fin du premier trimestre 2024 a minima.

À propos de MedinCell

MedinCell est une société pharmaceutique technologique au stade pré-commercial qui développe des médicaments injectables à action prolongée innovants dans de nombreux domaines thérapeutiques, en associant sa technologie brevetée BEPO® à des principes actifs déjà connus et commercialisés. Grâce à la diffusion contrôlée et prolongée du principe actif, la technologie de MedinCell rend les traitements plus efficaces, notamment parce qu’elle permet une meilleure observance des prescriptions médicales. Elle permet également de réduire de manière significative la quantité de médicaments nécessaires dans le cadre d’un traitement ponctuel ou chronique. La technologie brevetée BEPO® permet de contrôler et de garantir la délivrance régulière à dose thérapeutique optimale d’un médicament pendant plusieurs jours, semaines ou mois, à partir d’un simple dépôt de quelques millimètres, entièrement biorésorbable, qui se forme immédiatement après une injection sous-cutanée ou locale. MedinCell collabore avec de nombreux acteurs de l’industrie pharmaceutique et des fondations de premier plan pour améliorer la santé dans le monde à travers de nouvelles options thérapeutiques. Basée à Montpellier, MedinCell emploie actuellement plus de 150 personnes de plus de 30 nationalités différentes. www.medincell.com

Ce communiqué de presse peut contenir des déclarations prospectives, notamment concernant la progression des essais cliniques de la Société. Même si la Société considère que ses prévisions sont fondées sur des hypothèses raisonnables, toutes déclarations autres que des déclarations de faits historiques que pourrait contenir ce communiqué de presse relatives à des événements futurs sont sujettes à des changements sans préavis, à des facteurs que la Société ne maîtrise pas et aux capacités financières de la Société.

Ces déclarations peuvent inclure, sans que cette liste soit limitative, toutes déclarations commençant par, suivies par ou comprenant des mots ou expressions tels que « objectif », « croire », « prévoir », « viser », « avoir l’intention de », « pouvoir », « anticiper », « estimer », « planifier », « projeter », « devra », « peut avoir », « probablement », « devrait », « pourrait » et d’autres mots et expressions de même sens ou employés à la forme négative. Les déclarations prospectives sont sujettes à des risques intrinsèques et à des incertitudes hors du contrôle de la Société qui peuvent, le cas échéant, entraîner des différences notables entre les résultats, performances ou réalisations réels de la Société et ceux anticipés ou exprimés explicitement ou implicitement par lesdites déclarations prospectives.

Une liste et une description de ces risques, aléas et incertitudes figurent dans les documents déposés par la société auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) au titre de ses obligations réglementaires, y compris dans le document de base de la Société, enregistré auprès de l’AMF le 4 septembre 2018 sous le numéro I. 18-062, ainsi que dans les documents et rapports qui seront publiés ultérieurement par la Société. Par ailleurs, ces déclarations prospectives ne valent qu’à la date du présent communiqué de presse. Les lecteurs sont invités à ne pas se fier indûment à ces déclarations prospectives. Sauf exigence légale, la Société ne reconnaît aucune obligation de mettre à jour publiquement ces déclarations prospectives, ni d’actualiser les raisons pour lesquelles les résultats avérés pourraient varier sensiblement des résultats anticipés par les déclarations prospectives, et ce y compris dans le cas où des informations nouvelles viendraient à être disponibles. La mise à jour par la Société d’une ou plusieurs déclarations prospectives n’impliquera pas qu’elle procédera ou non à d’autres actualisations de ces déclarations prospectives ou d’autres déclarations prospectives.

Ce communiqué de presse est publié à des fins d’information uniquement. Les informations qu’il contient ne constituent ni une offre de vente, ni une sollicitation d’offre d’achat ou de souscription de titres de la Société dans quelque juridiction que ce soit, en particulier en France. De la même façon, ce communiqué ne constitue pas un conseil en investissement et ne saurait être traité comme tel. Il n’a aucun lien avec les objectifs d’investissement, la situation financière ou les besoins spécifiques d’un quelconque destinataire. Il ne saurait priver les destinataires d’exercer leur propre jugement. Toutes les opinions exprimées dans ce document sont sujettes à modification sans préavis. La diffusion de ce communiqué de presse peut être encadrée par des dispositions restrictives du droit dans certaines juridictions. Les personnes qui viendraient à prendre connaissance du présent communiqué de presse sont tenues de se renseigner quant à ces restrictions et de s’y conformer.

MedinCell David Heuzé Head of communications david.heuze@medincell.com +33 (0)6 83 25 21 86

NewCap Louis-Victor Delouvrier / Alban Dufumier Investor Relations medincell@newcap.eu +33 (0)1 44 71 94 94

NewCap Nicolas Merigeau Media Relations medincell@newcap.eu +33 (0)1 44 71 94 94

Medincell (EU:MEDCL)
Gráfico Histórico do Ativo
De Jan 2023 até Fev 2023 Click aqui para mais gráficos Medincell.
Medincell (EU:MEDCL)
Gráfico Histórico do Ativo
De Fev 2022 até Fev 2023 Click aqui para mais gráficos Medincell.